Call for Papers – Comics and Memory

Call for Papers

Comics and Memory

A Nordic Network for Comics Research conference hosted by Ghent University in collaboration with the University of Liège (ACME) and KU Leuven

April 20-21, 2017
Ghent, Belgium

Burns-SmokeSignal

 Smoke Signal no. 20, 2014 (c) Charles Burns

“Memory is tabooed as unpredictable, unreliable, irrational”, deplored Adorno more than half a century ago (122). Although nowadays the study of memory has established itself, memory remains an untamable beast, broad and interdisciplinary in its scope. This conference seeks to understand memory, and more specifically  the relationship between comics and memory, by welcoming papers on the following three lines of inquiry: personal memory, memory of the medium and collective memory.

The keynote address will be given by Mel Gibson.

250-word abstracts are due by September 1, 2016.

See full CFP here.

Au travail. Rencontre avec Olivier Josso Hamel

ACME Speaker Series

Au travail. Rencontre avec Olivier Josso Hamel
animée par Erwin Dejasse

 Jeudi, 21 avril 2016, 18h30-20h
Local A2/5/11 (Bâtiment A2)
Place du XX Août, Liège

Rencontre-Josso-final

Acteur de la bande dessinée indépendante depuis les années 90, Olivier Josso Hamel a traversé en témoin privilégié plus de deux décennies d’une véritable «révolution» du médium. Après avoir créé avec Laure Del Pino le fanzine Brulos le Zarzi, il a écumé les revues phares de sa génération : Lapin, Ego comme X, Jade, Ferraille ou encore Fusée. Cette approche collective culminera d’ailleurs avec l’impressionnant travail d’assemblage et de coordination que réalise Olivier sur Fabuleux Furieux ! (Les Requins Marteaux, 2004), hommage collégial à Gilbert Shelton. Josso Hamel signe d’abord moults fragments autobiographiques, travaillant une poétique abstraite de son rapport au monde. En témoigne Douce Confusion (Ego comme X, 2002), sélection de récits issus de cette première période. Continue la lecture

Bande dessinée et poésie

ACME Speaker Series

« Bande dessinée et poésie »

Denis Saint-Amand (Université de Liège)

 Lundi, 7 mars 2016, à 17h
Local Commu 2 (Bâtiment A1)
Place du XX Août, Liège

ext-chapeau (c) Christian Straboni & Laurence Maurel, Le Chapeau de Rimbaud (Akileos, 2010)

Parvenue à affirmer son autonomie et à s’affranchir du statut de genre littéraire marginal auquel on l’a souvent cantonnée, la bande dessinée n’entretient pas moins avec la littérature une relation privilégiée, faite d’échanges et d’emprunts mutuels en matière de procédés et d’imaginaires. Le travail récent que Jacques Dürrenmatt a consacré aux rapports entre Bande dessinée et littérature (2013) permet de la sorte de rendre compte des moyens par lesquels la bande dessinée parvient à réinventer des codes et procédés traditionnels en matière de narration, mais aussi à développer des usages énonciatifs complexes supportant des poétiques originales. C’est cette réflexion portant à la fois sur le dialogue entre la bande dessinée et la littérature et sur l’espace des possibles de ce médium spécifique qu’il s’agira de développer ici, à l’aune du cas de la poésie. Comment la bande dessinée adapte-t-elle le patrimoine poétique ? Quelles représentations de la poésie et de ses acteurs diffuse-t-elle ? Quelles sont les possibilités pour la bande dessinée de développer une poésie qui lui est propre ? Continue la lecture

L’Histoire d’un moyen d’expression est-elle réductible à ses best-sellers ?

ACME Speaker Series

« La bande dessinée est-elle réductible à ses best-sellers ?« 

Philippe Capart (La Crypte Tonique)

 Lundi, 15 février 2016, à 17h
Local Commu 2 (Bâtiment A1)
Place du XX Août, Liège

saskialight-2 La Crypte Tonique et son gardien
(c) Saskia Vanderstichele (Agenda, 2011)

 

Il s’agira d’aborder la question du corpus qui est englobé dans les termes « bandes dessinées ». Prenant appui sur ce qu’il a trouvé dans les soutes de Michel Deligne et son travail sur les formats et les PFA (petits formats adultes) réalisé au sein de la Crypte Tonique, imaginer une histoire de la narration graphique qui s’échappe du circuit fermé des best-sellers et des pionniers: Töpffer-Ware.

 

Philippe Capart. Né en 1973, formé à la bande dessinée et au dessin animé. Par curiosité professionnelle, s’intéresse aux coulisses des métiers de la narration graphique dont découle l’ouvrage co-écrit avec Erwin Dejasse « Morris, Franquin, Peyo et le dessin animé » et le documentaire « Belvision, la mine d’or au bout du couloir… ». Fonde le magasin-magazine « La Crypte Tonique » qui est actif depuis septembre 2011 (www.lacryptetonique.com).

 

The ACME Speaker Series is organized by the Comics Research Group ACME (http://www.acme.ulg.ac.be/) and sponsored by BeIPD-COFUND ULg.

 

Extended Deadline / Nouvelle date limite

Due to numerous requests for an extension for submissions to the Poetics of the Algorithm conference, the organizing committee decided to extend the deadline for the submission of abstracts until January 11, 2016. We invite you to send proposals for workshops, roundtables, panels, performances, sessions, and paper presentations touching on aspects of the original Call for Papers. The process of evaluation is ongoing, and you can expect notification of acceptance by the end of February 2016.
__________________________________________________________________________

Au vu des nombreuses demandes d’extension pour les propositions de la conférence Poétiques de l’algorithme, le comité d’organisation a décidé de reporter la date limite de soumission des propositions de communication au 11 janvier 2016. Nous vous invitons à envoyer vos propositions pour de communication, workshops, table-ronds, sessions et performances en rapport aux axes de recherche formulés dans l’appel original. Le processus d’évaluation est en cours, et vous recevrez une notification d’acceptation pour la fin février 2016.

poetics_filters

Frankenstein, une créature graphique : adaptations en bande dessinée

The ACME Speaker Series Presents:

 

Conférence
« Frankenstein, une créature graphique
adaptations en bande dessinée
« 

interventions de Véronique Bragard (UCL)
et Logan Labrune (Bangor University)

 

 Lundi, 4 janvier 2016, à partir de 14h
Local A2/6/11
Place du XX Août, Liège

 frankenstein-banner(c) Alex Baladi, Gris Grimly, Denis Deprez

 

Assemblage, matérialité et abjection dans les adaptations BD francophones de Frankenstein

Cet exposé présentera les pistes de réflexion d’un travail en cours (en collaboration avec Catherine Thewissen) sur les réécritures francophones récentes du célèbre roman Frankenstein. Si le docteur Frankenstein abandonne sa créature, ce n’est pas parce qu’elle est est « laide » mais abjecte, qu’elle menace les contours de l’identité corporelle. Alors que le roman ne s’attarde que très peu sur cette question pour privilégier une intrigue philosophique sur la responsabilité, les productions Bds récentes en font la base-même de leur approche. Nous tenterons ici de voir la capacité et manière dont la BD peut appréhender la question de l’abject et de la déformité (disability studies) dans FrAnKeNsTein (2003) de Deprez et Frankenstein, Encore et Toujours de Baladi (2001). La matérialité du dessin renvoie à la matérialité déformée du corps fragmenté de la créature. Celle-ci devient posthumaine, monstrueuse et objet de dégout. Le lecteur devient alors celui-là même qui ressent le dégout et est forcé d’accepter cette chose qu’il voudrait lui-même exclure.  La peur du monstre violent devient une peur du corps en putréfaction et déformation. Dans ce sens, la bande dessinée développe une toute nouvelle interprétation du roman. ​

Véronique Bragard is an Associate Professor in Comparative Literature at the Université catholique de Louvain, Belgium. Her current projects include the Belgian colonial past and Belgo-Congolese Literatures, and the representation of waste in world literatures and graphic novels. Her recent publications include  »Belgo-Congolese Transnational Comics Aesthetics: Transcolonial Labor from Mongo Sisse’s Bingo en Belgique to Cassiau-Haurie & Baruti’s Madame Livingstone: Congo, la Grande Guerre (2014) Literature compass; “Melancholia and Memorial Work: Representing the Congolese Past in Comics” in Binita Mehta & Pia Mukherji  (Ed.) Postcolonial Comics: Text, Event, Identities (Routledge: 2015), 92-110;“Conrad’s Two Visions: Intermedial Transgenericity in Anyango and Mairowitz’s Graphic  Adaptation of Heart of Darkness” European Comic Art 6:1 (Spring 2013), 45-65.

 

It’s (Still) Alive! A Graphic Encounter with the Uncanny and a Shapeshifting Classic in Grimly’s Frankenstein

My talk focuses on graphic adaptations and more precisely on Grimly’s Frankenstein (Balzer+Bray, 2013). I would like to suggest that the graphic artist offers an ungraspable work of literature. This can, for instance, be argued aesthetically speaking as the American author uses an unaltered but abridged version of the text which is therefore familiar to the reader and yet thoroughly and intensely reworked both visually and ideologically. During this presentation, I will like to develop two main aspects. First of all, Grimly gives a very distinct voice to the creature which stands out from the rest of the characters in the book. However, this is not only because of its very organic and abject appearance when depicted, but also through the layout and panel construction when it recalls its own life. This graphic retelling focuses on the experience of life and on feelings as the body seems to reflect emotions and states of mind with the monster and its creator as shapeshifting and ungraspable individuals. Secondly, Grimly reworked Shelley’s canonical work and emphasized the uncanniness and the sense of otherness inherent to the Victorian novel. While the original book might be remembered mainly through the monster, this comics generalizes the eeriness to the whole environment with looming technological progress, an unsettling sublimation of the cities and a macabre art style crafting an even tighter relationship between life and death. To conclude, similarly to the fact that graphic adaptations reshape the canon, Frankenstein is reworked, sometimes developed but most importantly undeniably complexified in this haunting work.

Logan Labrune is a Belgian PhD candidate in French Studies as well as the Graduate Teaching Assistant for French at Bangor University (UK). His research focuses on graphic adaptations of literary classics and the formation of the cultural canon. He previously studied at the Université Catholique de Louvain (Belgium) where he wrote his MA dissertation titled Post- Punk Monsters: a Study of Graphic Instability and the Uncanny in Grimly’s Frankenstein.

 

 

The ACME Speaker Series is organized by the Comics Research Group ACME (http://www.acme.ulg.ac.be/) and sponsored by BeIPD-COFUND ULg.

 

Dessin de presse, comic strip et pionniers de l’animation – A Conference by Stéphane Collignon (HEAJ)

The ACME Speaker Series Presents:

 

“Dessin de presse, comic strip et pionniers de l’animation”
Stéphane Collignon (HEAJ)

 Vendredi, 11 décembre 2015, à partir de 10h30 Local A2/5/16 (Bât. A2, Place du XX Août, Liège)

sullivan_felix2 Pat Sullivan, Felix the Cat

 

En 1967, Lawrence Streicher affirmait que si la caricature, le « cartoon », le comic strip et le dessin animé sont apparus historiquement dans cet ordre, ils ont depuis existé ensemble et sont connectés dans une séries de créations qu’il qualifie de « para-artistique ». Pourtant, cette « comic-strip connection » comme l’appelle quelques chercheurs, semble étonnamment sous-étudiée. Les pionniers de l’animation ne cache toutefois jamais leurs racines imprimées, au contraire, il s’agit même d’un argument de vente. Ce n’est pas un dessin animé que les premiers spectateurs viennent voir, mais un comic-strip qui bouge. Il faut attendre près d’une dizaine d’année avant que l’animation ne commence à se penser une esthétique propre, qui tienne compte des spécificité du médium. Il est dès lors possible, en étudiant l’esthétique mise en place au tournant du 19e siècle par la caricature, de comprendre la naissance de l’esthétique animée, mais surtout, de s’apercevoir que le fondement de cette esthétique, s’il est adapté au grand écran et aux nécessités de l’image animée, ne disparaîtra pas. Ce faisant, dans un contexte relativement pauvre d’étude sur la réception de l’esthétique animée, il devient possible de forger un modèle théorique de l’esthétique animée reposant sur l’étude de la caricature et du comics. Modèle pouvant par la suite être réinjecté dans une compréhension plus globale de la narration graphique.

Stéphane Collignon enseigne l’histoire et la théorie de l’animation, l’histoire de l’art, l’analyse de l’image et la structure en bande dessinée dans la plus grande école d’infographie d’Europe: la Haute École Albert Jacquard à Namur. Diplômé en Journalisme ainsi qu’en Analyse et Écriture cinématographique, il a poursuivit en parallèle de sa charge de Maître-Assistant une thèse de doctorat portant sur l’esthétique du cinéma d’animation et ses connexions avec le dessin de presse, la caricature et la théorie de la Uncanny Valley, qui l’amène notamment à passer un an au sein de l’atelier d’animation de UCLA. Ses centres d’intérêts incluent la phénoménologie du cinéma, l’esthétique empirique, le cinéma de genre, la narration visuelle et la création transmédia.

The ACME Speaker Series is organized by the Comics Research Group ACME (http://www.acme.ulg.ac.be/) and sponsored by BeIPD-COFUND ULg.

Poetics of the Algorithm / Poétiques de l’agorithme

peoticsalgo-bannersm01

 

Le groupe ACME organise un colloque international, Poétiques de l’algorithme : objets médiatiques « non-identifiés », qui aura lieu à l’Université de Liège (Belgique) du 16 au 18 juin 2016 et se penchera sur la fiction interactive, les apps, la bande dessinée numérique, les jeux vidéo, la littérature électronique et ces autres « nouveaux » médias. La conférence accueillera des communications ainsi que des tables-rondes, ateliers et panels. Nous invitons à participer des chercheurs aussi bien que des artistes, auteurs, programmeurs, développeurs, praticiens, designers, etc.

Voir l’appel à communication – Les propositions de communication (500 mots maximum) devront nous être adressées, avant le 20 décembre 2015, à l’adresse suivante acme.bdresearch@gmail.com

____________________

 The ACME group organizes an international conference,  Poetics of the Algorithm: Narrative, the Digital, and ‘Unidentified’ Media at the University of Liège (Belgium), from June 16 to June 18, 2016. It focuses on interactive fiction, apps, digital comics, games, e-literature and other emerging, ‘new’ media. The conference will host workshops, roundtable discussions, panels, and presentations of papers. We invite scholars, artists, writers, programmers, (game) developers, practitioners, designers, etc. to participate in what we hope to be an extraordinary event.

See CFP – Pease send abstracts (500 words maximum) by 20 December to acme.bdresearch@gmail.com

Nostalgia Isn’t What It Used to Be – A Conference by Giorgio Busi-Rizzi (UNIBO/KU Leuven)

The ACME Speaker Series Presents:

 

“Nostalgia Isn’t What It Used to Be.
Some Notes towards a Phenomenology
of the Nostalgic Feeling”
Giorgio Busi-Rizzi (UNIBO/KU Leuven)

 

 Mardi, 3 novembre 2015, à partir de 10h30
Séminaire LE
(ISLV – bât. A1, Place du XX Août, Liège)

 

seth_hats_004(c) Seth

 

This presentation aims to conduct a survey of several graphic novels revolving around the theme of nostalgia and/or adopting aesthetic features that elicit it. I will start by reconstructing the historical evolution of the concept of nostalgia, following its metamorphosis from medical to psychological to everyday discourse, from a fully negative connotation to the richly nuanced semantics the term has nowadays, encompassing, at least in its extended use, the whole spectrum of feelings till the escapist jouissance of retro and vintage. I will then isolate a series of features that can help navigate through the concept of nostalgia, following some axes that help better understand its implications, and try to explain what seems to make comics so suitable to express or stimulate nostalgic feelings. Finally, I will briefly discuss the corpus of graphic novels I am currently researching on, quickly showing how, in my view, each of the selected work finds its own peculiar way to deal with nostalgia.

 

Giorgio Busi Rizzi is a PhD student with a joint supervision by the Universities of Bologna and Leuven. His research project focuses on nostalgia in a selection of graphic novels. He is interested in comics studies, narratology, humor theories and translation, and TV series.

 

The ACME Speaker Series is organized by the Comics Research Group ACME (http://www.acme.ulg.ac.be/) and sponsored by BeIPD-COFUND ULg.