Les censeurs, pionniers de la critique de la bande dessinée

Séminaire doctoral interuniversitaire “Nouvelles perspectives pour la recherche en bande dessinée”

Penser contre, penser avec. Les censeurs, des pionniers méconnus de la critique de la bande dessinée.

Une conférence de Sylvain Lesage (Université Lille 3)

 

Mardi 6 juin 2017 à 14h
Université de Liège
Salle de l’Horloge (Place du 20 Août, Bâtiment A1, +2)

 

unnamed

Extrait de Jochen Gerner, Contre la bande dessinée, Paris, L’Association, 2007

 

Après l’Essai de physiognomonie fondateur de Rodolphe Töpffer, le champ de la critique de bande dessinée est singulièrement délaissé, et le consensus est large pour faire du moment bédéphilique dans la décennie 1960 le moment-clé dans l’émergence d’une pensée de la bande dessinée. Cette communication ambitionne de nuancer cette approche, en retraçant une généalogie des discours critiques français des années 1900 aux années 1950.

La période est assurément marquée par une posture de dénonciation de la bande dessinée. Mais cette condamnation n’a rien de monolithique. Les discours prônant un contrôle des lectures viennent d’horizons divers : militants de la lecture publique, moralistes catholiques, bibliothécaires… Ces censeurs sont les seuls à penser la bande dessinée, et leurs écrits contribuent largement à dessiner les contours ultérieurs de la critique. En inscrivant la bande dessinée dans un discours plus général sur les illustrés, en l’assignant à l’enfance, ces censeurs forgent le cadre intellectuel dont les discours critiques des années soixante vont chercher à s’émanciper, et fournissent pour certains des clés d’analyse novatrices.

Sylvain Lesage est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Lille, membre de l’IRHiS (Institut de Recherches Historiques du Septentrion), spécialiste d’histoire culturelle. Ancien élève de l’École normale supérieure de Lyon, agrégé d’histoire, il a soutenu en 2014 une thèse sous la direction de Jean-Yves Mollier : L’Effet codex. Quand la bande dessinée gagne le livre. L’album de bande dessinée en France de 1950 à 1990 – en cours de publication aux Presses de l’Enssib et aux PUFR.