Tous les articles par Benoît Crucifix

ACME Speaker Series : Lukas Etter on Jazzy Notes in Hergé’s Tintin

ACME Speaker Series

Mardi 21 novembre 2017 – 14h30
Salle de réunion du Décanat (bât. A1)

On the More Jazzy and Less Jazzy Notes in Hergé’s Early Tintin Albums

 

Tintin au Congo ©Hergé/Moulinsart 2012

‘Jazzy’ or not, the close intermedial encounter of jazz and comics (both defined in a broad sense here), i.e., of two by themselves medially and semiotically complex forms of expression, asks for a general reflection on the nature of sound in combination with notes, partitions, movement, and performance in the comics medium. This paper is interested in how such encounters are produced, received, and institutionalized in the 1920s and 1930s in Francophone Europe; it consists of a close reading of musical and sound notation in Hergé’s early Les Aventures de Tintin albums. The paper ultimately pursues the questions of why a jazz aficionado like Hergé would shy away from making allusion to the heterosexual dancing and African American musicians so important for the popular imagination in these decades; whether this should be closely linked to or, conversely, contrasted from the white, colonialist gaze on the black body which Hergé participates in especially in his early albums; and to what degree allusions to the jazz age and American music may be read between the lines in some Tintin adventures all the same.

Lukas Etter holds a PhD from the University of Bern, where he defended a thesis on the question of style in black-and-white alternative comics in 2014, which should be published shortly. He has since been working as a postdoctoral research associate at the University of Siegen, where he works on school mathematics in XIXth-century American literature.

Appel à contributions — numéro spécial sur Lewis Trondheim

Numéro spécial sur l’œuvre de Lewis Trondheim dans Image & Narrative

 

Brigitte Findakly & Lewis Trondheim, Coquelicots d'Irak (L'Association, 2016)

Brigitte Findakly & Lewis Trondheim, Coquelicots d’Irak (L’Association, 2016)

Lewis Trondheim est aujourd’hui en France l’un des auteurs les plus créatifs dans le monde de la bande dessinée. Il a produit plus de 50 livres, seul et en collaboration, abordant presque tous les genres et styles, et dans tous les formats possibles. Il est aussi peut-être l’auteur contemporain de bande dessinée le plus traduit en anglais. De plus, il a été et continue d’être un acteur essentiel dans le renouvellement de l’édition traditionnelle et alternative de la bande dessinée à travers son rôle dans L’Association et au-delà. Cependant aucun ouvrage académique n’a encore été publié sur son œuvre. Continue la lecture

Appel à communications – Journée d’étude sur Glénat

Champs, mondes et réseaux de la bande dessinée : le cas de Glénat
Journée d’étude organisée par ACME et CoNTEXTES

19 avril 2018
Université de Liège
Place du XX Août 7
4000 Liège
Belgique

 Si le phénomène éditorial de la bande dessinée indépendante, en « dissidence » avec la sphère établie, est aujourd’hui bien cerné, le fonctionnement des maisons d’édition « mainstream » soulève des questions tout aussi cruciales, déjà explorées par Sylvain Lesage (2014) dont les pistes de travail méritent d’être prolongées. Le cas de Glénat se révèle idéal pour un tel projet puisque cette maison d’édition grenobloise a commencé à la même époque que Futuropolis et sur un mode similaire, grâce à l’impulsion de quelques individus enthousiastes et à leurs revues de fans.

Distinct à la fois des maisons plus traditionnelles comme Dupuis ou Dargaud et des institutions alternatives plus récentes comme L’Association ou Frémok, Glénat est  un éditeur original, qui offre des prises diverses et solides permettant de rendre compte de ses rouages et logiques. Fondée en 1969 à Grenoble par le bédéphile amateur Jacques Glénat,  la maison voit le jour la même année que le fanzine Schtroumpf qui deviendra les fameux Cahiers de la bande dessinée (1969-1990), dirigés par Thierry Groensteen à partir de 1984 et qui constituent une clé pour saisir l’émergence d’un discours critique sur la bande dessinée. Glénat investit dans les styles et genres les plus divers (fantastique, humour, aventure, histoire,…) avec dans chaque domaine des succès retentissants comme Les Passagers du vent de François Bourgeon (1980-1987) jusqu’à Il était une fois en France (2007-2012). En 1990, l’éditeur est l’un des premiers à publier des mangas avec Akira, puis Dragon Ball qui sont aujourd’hui prolongés par des succès mondiaux comme One Piece ou Bleach. Il a aussi accueilli des comics de 1990 à 2000. En 2007, s’ouvre à Montréal la collection Glénat Québec qui met à l’honneur des auteurs locaux (e.g., François Lapierre, Chroniques sauvages, 2010). Enfin, l’éditeur propose également plusieurs revues de bande dessinée dont la plus récente est Tchô (1998-2013). Le dynamisme et l’ampleur du catalogue de Glénat invitent à une examen qui permettra d’interroger son développement et le rôle que  joue cette maison d’édition dans les mondes, champs et réseaux de la bande dessinée francophone, voire au-delà.

L’étude « La constitution du champ de la bande dessinée » de Luc Boltanski a ouvert la recherche sur la bande dessinée à la sociologie bourdieusienne. Si ces pistes sont productives, le monde de la bande dessinée et celui de la recherche qui l’étudie ont beaucoup changé et se sont considérablement enrichis. D’autres études en sociologie, en études culturelles et en histoire culturelle sont sorties pour en contester ou compléter certains aspects. Parallèlement, et complémentairement, les études de Jean-Marie Klinkenberg pour expliquer la marginalité géographique de certains genres et médias mineurs (au capital symbolique moindre) ont produit des réflexions décisives pour le cas de la Belgique francophone qui pourraient être mobilisées pour questionner la naissance et le développement de Glénat à Grenoble.

Cette journée aura pour but d’essayer d’explorer les divers aspects de l’histoire et du rôle qu’un éditeur comme Glénat joue dans le monde de la bande dessinée francophone.

Nous invitons donc toute proposition portant sur le rôle de Glénat dans le monde, les champs et les réseaux de la bande dessinée francophone depuis sa fondation (1969) jusqu’à aujourd’hui.

Quelques axes de réflexions:

  • Quel rôle le fanzine Schtroumpf et son successeur, Les Cahiers de la bande dessinée ont-ils joué dans la naissance et le développement de Glénat?
  • Qui étaient les fans de ces revues? En termes de genre/gender, d’âge?
  • Quelle fonction son ouverture à d’autres domaines que celui de la BD (e.g., nature) a-t-elle joué?
  • Quel impact certains auteurs et certaines œuvres à grand succès ont-ils eu sur l’éditeur?
  • Quel rôle le manga a-t-il eu dans le succès continu de l’éditeur?
  • Ces mangas ont-elles modifié le genre du public de lecteurs des genres de BD proposés jusque-là (aventure, histoire, qui était apparemment majoritairement masculine?
  • Que peut-on dire de l’agentivité de Glénat? Par rapport aux théories du champ et du réseau, mais aussi par rapport à son équipe de direction?
  • Et quel rôle personnel Jacques Glénat a-t-il joué?
  • Quelles ont été les stratégies éditoriales de Glénat?
  • La marginalité géographique par rapport à Paris et à la Belgique a-t-elle eu un impact sur les stratégies éditoriales (conscientes ou pas)?
  • Comment peut-on comparer Glénat avec d’autres maisons d’édition semblables comme par exemple Futuropolis?
  • Peut-on déjà écrire une histoire de Glénat? Et quel accès a-t-on à ses archives?

Mots-clés : bande dessinée, édition, Glénat, études culturelles, histoire culturelle, sociologie, champ, réseau, …

Modalités de soumission des communications :
Les propositions sont attendues pour le 1er décembre 2017 par courriel, à reynschi@ualberta.ca
Une publication, après sélection des présentations, sera prévue.

Comité d’organisation :
Chris Reyns-Chikuma (University of Alberta)
Benoît Crucifix (Uliège/UCL)
Tanguy Habrand (ULiège)
Fabrice Preyat (Université libre de Bruxelles)
Denis Saint-Amand (Université de Sherbrooke)
Dick Tomasovic (ULiège)

Comité scientifique :
Benjamin Caraco (Paris I Panthéon-Sorbonne)
Björn-Olav Dozo (ULiège)
Sylvain Lesage (Université de Lille)
Jean-Matthieu Méon (Université de Lorraine)
Annick Pellegrin (Université de Maurice)
Fabrice Preyat (Université libre de Bruxelles)
Nicolas Rouvière (Université Stendhal de Grenoble)
Dick Tomasovic (ULiège)

« Vertigo’s Rewriting Ethos » – défense de thèse de Christophe Dony

Ryan Sook’s original art for "Vertigo Essentials" cover

Ryan Sook’s original art for « Vertigo Essentials » cover

Nous sommes très fiers d’annoncer que Christophe Dony défendra sa thèse, portant sur l’imprint nord-américaine Vertigo, le 10 novembre 2017 à 14h30 (local A4/S100), en présence d’un jury composé de Véronique Bragard (UCLouvain), Marc Delrez (ULg), Bénédicte Ledent (ULg; promotrice), Gert Meesters (Lille 3), Rebecca Romdhani (ULg), et Daniel Stein (University of Siegen).

Vertigo’s Rewriting Ethos: The Poetics and Politics of a Comics Imprint

This dissertation critically examines Vertigo, DC Comics’ adult-oriented imprint, in combining a wide range of approaches that include cultural sociology, narratology, comics criticism and postmodern theory. More precisely, the present work provides a (re)examination of the label’s poetics, politics, and history, which the critical community have rather restrictively confined within the broader discourse of the art form’s development, that is, the increasing maturation and legitimation of comics through the graphic novel phenomenon, the boom of ‘adult’ comics, and the canonization of singular ‘serious’ and ‘respectful’ comics creators. Moving beyond this rhetoric of maturation, this study argues that, since its inception, Vertigo has aimed to develop a particular rewriting ethos in order to stand out as a distinguished producer and organization within the American comics field. Continue la lecture

Call for Papers: Child-Animal Relationships in Comics

Call for Papers

Updated deadline: 30 September 2017!

Child-Animal Relationships in Comics: Historical and Transcultural Perspectives

 

Richard Outcault’s Buster Brown and Tige (1905)

Many of the most well-known comics protagonists have pets or animal friends, loyal sidekicks in their daily lives and adventures: Charlie Brown has Snoopy, his independent, precocious dog, Calvin has Hobbes, a stuffed tiger acquiring life through the boy’s imagination, Beano’s Dennis the Menace eventually acquired an equally destructve canine companion called Gnasher, Tintin (successfully eluding the adult-child distinction, but remaining in many ways a child with a degree of agency accorded only to adults) has Snowy. Continue la lecture

Les censeurs, pionniers de la critique de la bande dessinée

Séminaire doctoral interuniversitaire “Nouvelles perspectives pour la recherche en bande dessinée”

Penser contre, penser avec. Les censeurs, des pionniers méconnus de la critique de la bande dessinée.

Une conférence de Sylvain Lesage (Université Lille 3)

 

Mardi 6 juin 2017 à 14h
Université de Liège
Salle de l’Horloge (Place du 20 Août, Bâtiment A1, +2)

 

unnamed

Extrait de Jochen Gerner, Contre la bande dessinée, Paris, L’Association, 2007

 

Après l’Essai de physiognomonie fondateur de Rodolphe Töpffer, le champ de la critique de bande dessinée est singulièrement délaissé, et le consensus est large pour faire du moment bédéphilique dans la décennie 1960 le moment-clé dans l’émergence d’une pensée de la bande dessinée. Cette communication ambitionne de nuancer cette approche, en retraçant une généalogie des discours critiques français des années 1900 aux années 1950. Continue la lecture

Gothic and Comics

Séminaire doctoral interuniversitaire “Nouvelles perspectives pour la recherche en bande dessinée”

Gothic and Comics: From A Haunt of Fears to a Haunted Medium

a conference by Julia Round (Bournemouth University)

 

Friday 12 March 2017 at 4 PM
Universiteit Gent
Auditorium A (Blandijnberg)

 

martinbarkerhauntoffears_zps828e67ed

Detail from the cover for Martin Barker’s « A Haunt of Fears: The Strange History of the British Horror Comics Campaign » (Pluto Press, 1984)

 

Gothic contains many paradoxes. It repels but attracts; it horrifies but fascinates. Its literature has been reviled but is also canonised. Its archetypes break borders and transgress boundaries. We recoil from sights of horror, but expand our senses in the presence of terror. Gothic culture is introspective and introverted, but simultaneously performative and confrontational. Continue la lecture

Comics and Memory conference

Created with GIMP

Comics and Memory is an international NNCORE conference organized at the University of Ghent from April 19-21, 2017, in collaboration with KU Leuven, UCLouvain (GRIT), and the University of Liège (ACME comics research group). The conference examines the complex relationships between comics and memory through the prisms of personal, collective, and medial practices of remembering.

Full program available on the conference website.

Bande dessinée et autres médias

Séminaire doctoral interuniversitaire “Nouvelles perspectives pour la recherche en bande dessinée”

Bande dessinée et autres médias

avec Benoît Glaude (Université catholique de Louvain) et David Pinho Barros (Universidade do Porto/KU Leuven)

 

Mercredi 22 mars 2017 à 14h
Université Lille 3
Salle de réunion IRHiS, Bât. A, A1 162 – plan d’accès

Séance organisé par les laboratoires IRHiS et CECILLE

 

Hans Schließmann, « Ein Bubenstreich », Fliegende Blätter, vol. 85, n° 2142, 15 août 1886. Source : Universitätsbibliothek Heidelberg – digi.ub.uni-heidelberg.de

Continue la lecture

Séminaire interuniversitaire

Séminaire doctoral interuniversitaire “Nouvelles perspectives pour la recherche en bande dessinée” / GRIT

16 mars 2017

Anyango and Mairowtiz, « Heart of Darkness: A Graphic Adaptation » (Self Made Hero, 2010)

Le roman graphique : le cas de d’Au Coeur des Ténèbres de Joseph Conrad

Une conférence de Véronique Bragard (Université catholique de Louvain), précédée d’une courte présentation par Philippe Delisle du numéro spécial d’Outre-Mers sur « La BD francophone et le tournant postcolonial »

19H – Institut des Hautes Etudes de Belgique
ULB, Campus du Solbosch, salle Baugniet (rez-de-chaussée), Avenue Jeanne 44, 1050 Bruxelles
Infos

17 mars 2017

L’histoire politique de la BD belge : enjeux et problèmes de méthode

Une conférence par Philippe Delisle (Lyon 3)

9h – Université catholique de Louvain
Collège Erasme, local ERAS 57
Louvain-la-Neuve

Continue la lecture